Neuvy-Saint-Sépulchre

Briantes

Cluis

Fougerolles

Gargilesse

Gournay

Lys Saint Georges

Maillet

Malicornay

Mers sur Indre

Montgivray

Montipouret

Mouhers

Sarzay

Tranzault

Neuvy-Saint-Sépulchre

Basilique Notre Dame

Ancienne Abbaye de Gellonne

Cathédrale Notre Dame

Basilique Sainte-Madeleine

Porte Saint-Jacques

Hôtel Dieu – Saint Jacques

Cathédrale Sainte Marie

Tour Saint Jacques

Dolmen de Pech Laglaire II

Cathédrale Saint-Front

Sentier entre Montredon et Figeac

Abbaye Le Mont Saint Michel

Cathédrale Saint-Etienne

Cité religieuse

Hotel Dieu

Basilique Saint Sernin

Eglise Sainte Croix Notre Dame

Sentier entre Lectour et Condom

Eglise Saint Léonard

Eglise Saint Jean-Baptiste

Abbatiale Sainte Foy

Pont sur le Dourdou

Ancienne Cathédrale Notre Dame

Eglise St Trophisme St Honorat et Alyscamps

Eglise Saint Pierre

Eglise Saint Laurent Notre Dame

Pont des pèlerins

Entre Faycelles et Carjac

Entre Aroue et Ostobat Asme

Eglise St Eutrope

Les réponses aux énigmes

p6: les pèlerins partent de chez eux
p13: le chat
p15: Pour y placer le mécanisme du télégraphe en 1798. La restauration aura lieu en 1868 avec une donation personnelle de Napoléon III (un peu moins haute que sa jumelle)
p15: L’empereur Charlemagne
p16: Une Vierge noire
p17: Les rayons du soleil alignés dans l’axe de l’église dessinnent un chemin de lumière sur le sol de la nef

p18: En moyenne : 33
p19: Hôpital Saint-Jacques du bout-du-pont (1313)
p20: De caserne et d’espace de stockage
p21 : L’ensemble Pyrénée-Mont Perdu.
p22 : à peu près 7 tonnes
p23 : La cathédrale présente 5 coupoles
p24: Jean-François Champollion (1790-1832), égyptologue français, à l’origine du déchiffrement des hiéroglyphes grâce à La pierre de Rosette

p25 : Les Miquelots
p26 : Les pâtissiers de la ville. Ils vénèraient une relique, qui se trouve aujourd’hui à l’église Saint-Bonnet.
p27 : Un loup. 1981, la chanson se démarque avec son texte décalé (le titre est un jeu de mot sur la ville de Rocamadour) et l’utilisation inhabituelle de l’accordéon sur un morceau de rock. 
p28 : 
Un centre de congrès et un musée interactif
p29 : Tintin et Milou. Suite de l’invasion de la Belgique le 10 mai, Hergé leur créateur, passe l’été à Toulouse.

p30 : La Charité sur Loire est un prieuré bénédictin fondé par l’abbaye de Cluny.
p31: Le film d’Étienne Chatiliez Le bonheur est dans le pré qui retrace l’histoire d’un homme partagé, à la suite d’un quiproquo, entre deux femmes et deux villes
p32 : Les miaulétous et les miaulétouses.
p33 : L’ensemble Pyrénée-Mont Perdu.
p34 : Il est connu pour son usage des reflets de la couleur noire, qu’il appelle « noir-lumière » ou « outrenoir ». 

p35 : Faubourg
p36 : D’après la légende, il existait un monstre, tapi dans la vallée de Labat-d’Enbès. Il imitait le vagissement des enfants pour attirer ses victimes et les dévorer. 
p37 : 
Dans les Lettres de mon moulin, écrit par Alphonse Daudet à la fin du XIXe siècle, une jeune arlésienne ne se présenta jamais le jour de son mariage. Son mari l’attendit tellement longtemps qu’on s’en inspira pour désigner une personne que l’on espère.

 

p41 : Françoise Sagan, de son vrai nom Françoise Quoirez, devenue célèbre dès son premier roman « Bonjour tristesse » en 1954
p42 : Les trois jours précédant immédiatement le jeudi de l’Ascension, c’est-à-dire les 37e, 38e et 39e jours après Pâques
p43 : En visite au mois de mai 1862 chez le mécène Etienne Baudry au château de Rochemont, près de Saintes, Gustave Courbet décide de prolonger son séjour de plusieurs mois pour profiter de la lumière et de l’hospitalité saintongeaises.

p38 : Né à Corbie en Picardie (XIè), il est cellérier à l’abbaye de cette ville, mais, parce qu’il est atteint de migraines continuelles, il s’en va de pèlerinage en pèlerinage dans l’espoir que saint Michel au Monte Gargano ou saint Benoît au Mont-Cassin ou bien d’autres, l’en délivrent. 
p39 : à Toulouse. Cette histoire relate la délivrance de la potence du fils d’un allemand accusé à tort de vol par son hôte.
p40 : 
16 m de long pour 4,60 m

Découvrez Neuvy Saint Sépulchre !

Briantes

Eglise Saint Jacques

Entre Bach et Cahors

Eglise Saint Avit

Les réponses aux énigmes

p44: Léon Gambetta, né dans la ville, avocat, qui s’était opposé à l’empereur Napoléon III, homme politique républicain célèbre, qui serait mort stupidement en nettoyant une arme.
p45 : Maurice Clavel
p46 : Soldat dans les armées d’Alaric (Wisigoth),  il fut fait prisonnier durant la bataille de Vouillé et conduit à Paris par les soldats de Clovis.

Découvrez Briantes !

Cluis

Cathédrale Saint André

Eglise Saint Michel

Hôpital Saint Jacques

Eglise Sainte Quitterie

Clocher Porche de l’ancienne église

Les réponses aux énigmes

p49 : La pierre de rosette
p50 : Pour guérir les maux de tête, les yeux et les épileptiques. Elle était également réputée guérir les fous
p51 : La maillade ou mayade ou maïade, tradition du Moyen-âge encore très présente dans les Landes : Le mai, c’est le tronc d’un jeune pin, choisi le plus haut possible et décoré de fleurs de haut en bas. On y accroche un panneau sur lequel on écrit en premier : « honneur à. … », ensuite le prénom de la personne et la raison pour laquelle il ou elle est honoré.

Découvrez Cluis !

Fougerolles

Abbaye Saint Jean

Abbaye Notre Dame de La Sauve

Eglise Saint Jacques

Les réponses aux énigmes

p52 : Le roi Louis XI en personne.
p53 : L’abbaye doit son nom à la sylva major (grande forêt en latin) située sur ce territoire bordé au nord par la Dordogne et au sud par la Garonne.
p54 : Les deux registres latéraux représentent la vie de Saint-Jacques. A gauche, il s’agit de l’arrestation de Saint-Jacques et sa sortie de prison. A droite il s’agit de la décapitation de Saint-Jacques. Au centre, le tableau représente l’apothéose de Saint-Jacques et la montée au ciel.

Découvrez Fougerolles !

Gargilesse

Eglise Notre Dame de Tramesaygues

Chapelle Saint Julien

Chapelle des Templiers

Abbaye de Cadouin

Notre Dame de la Sède

Les réponses aux énigmes

p55 : Entre deux eaux 
p56 : 
Un hôpital accueillant des pèlerins
p57 : L’accueil et le soin aux pèlerins et voyageurs avant le franchissement des cols
p58 : En 1934, les résultats de l’expertise mirent un coup d’arrêt définitif aux dévotions. Le vénéré suaire s’avéra en effet être une étoffe musulmane de la fin du XIe siècle. 
p59 : 
Ce nom signifie Église Notre-Dame du Siège épiscopal, du latin sedes, siège c’est-à-dire Cathédrale Notre-Dame. 

Découvrez Gargilesse !

Gournay

Hôpital Saint Blaise

p60 : Une étoile à huit branches

Découvrez Gournay !

Lys Saint Georges

Abbaye Saint Pierre

Eglise Saint Hilaire Le Grand

p61 : 76 chapiteaux 
p62 : 
Inspecteur général des Monuments historiques, passe à Poitiers en 1840. 

Découvrez Lys Saint Georges !

Maillet

Eglise Paroissiale Saint Jacques

Eglise Saint Hilaire

Pont sur le Lot

Les réponses aux énigmes

p63 : Coco Chanel, chez son ami Étienne Balsan au “château” de Royallieu de 1905 à 1909.
p64 : 46ème pape de 461 à 468
p65 : François 1er

 

Découvrez Maillet !

Malicornay

Ancien hôpital des pèlerins

p66 : 1000
p67 : L’hôpital recueillait également les enfants abandonnés, laissés dans des niches conçues à cet effet à l’entrée de l’établissement.

Découvrez Malicornay !

Mers sur Indre

Pont Valentré

Cathédrale Saint Etienne

Eglise Sainte Marie

Saint Jacques le Majeur et Saint Jean Baptiste

Eglise Notre Dame du Bourg

Les réponses aux énigmes

p68 : Le pont du Diable – La construction en s’éternisant sur plus d’un demi-siècle fit naître la légende que chaque cadurcien se plaît à raconter. Décidé à se venger de la rapidité de la construction du pont, le Diable enverrait chaque nuit un diablotin pour desceller la dernière pierre de la tour centrale, dite Tour du Diable, remise en place la veille par les maçons. 
p69 : 
Les 900 ans de la cathédrale
p70 : Parce qu’il participa à la première croisade, à la prise de Jérusalem ; plus tard contre les maurs en Espagne, il mena la conquête de Saragosse. 
p71 : 
Prévôt de Paris sous Charles VI (1368 – 1422)
p72 : Saint Christophe

Découvrez Mers sur Indre !

Montgivray

Eglise Saint Pierre

Notre Dame de la Fin Terres

Nasbinals – Lauzère et St-Chély-d’Aubrac

Cathédrale Notre Dame

Les réponses aux énigmes

p73 : Les interprétations de l’origine du nom de la ville varient autour du mot latin alnetum (« endroit planté d’aulnes », « aulnaie »). Mais Aulnay est aussi un prénom masculin dont l’étymologie est germanique (= arn) qui veut dire « aigle » et dont la forme majeure en France est « Arnaud ».
p74 : Par peur des Vikings, il a été emmené ans la crypte de Saint-Seurin de Bordeaux
p75 : Le gouvernant de la communauté religieuse, de son hôpital et de ses dépendances portait le titre de dom – abréviation du latin dominus (« maître ») -, qui valut au monastère d’Aubrac et à ses bénéfices l’appellation de domerie. 
p76 : 
L’incendie de la précédente.

Découvrez Montgivray !

Montipouret

Cathédrale Saint Caprais

Notre Dame en Vaux

Basilique Saint Seurin

Notre Dame du Port

Les réponses aux énigmes

p77 : « Heures d’Orgue »
p78 : En ivoire 
p79 : Une partie du bâtiment s’écroule sans faire de victime
p80 : Son nom viendrait de ce qu’elle a été construite dans le quartier dit du « Port », en latin portus, c’est-à-dire l’entrepôt2, l’endroit où l’on apportait et stockait les marchandises3. L’ancienne Porte Royale qui se situait en bas de l’actuelle rue du Port était le lieu par lequel arrivait les marchandises dans la ville, ce qui explique sa position de lieux de passage et d’échange.

Découvrez Montipouret !

Mouhers

Abbaye

Basilique Saint Just

Collégiale Saint Pierre

Pont du Diable

Les réponses aux énigmes

p81 : Ce manuscrit de l’Apocalypse, enluminé par les moines de l’abbaye, est actuellement conservé à la Bibliothèque Nationale de France.
p82 : De l’antiquité
p83 : Le pèlerin de Rome et en langue d’oc les pèlerins
p84 : Un chien

Découvrez Mouhers !

Sarzay

Entre St Côme D’Olt et Estaing

Cathédrale Saint Jean Baptiste

Pont Vieux

Les réponses aux énigmes

p85: Ancienne appellation du Lot qui borde le village
p86: aujourd’hui disparue.
p87 : A gué

Découvrez Sarzay !

Tranzault

Cathédrale Sainte Marie

Ancienne Abbatiale

Abbaye Royale Saint Jean Baptiste

Les réponses aux énigmes

p88: 113 stalles, d’auteurs inconnus, qui continuent la suite des scènes bibliques commencée sur les verrières.
p89: Dans son état originel, l’abbatiale possédait des dimensions imposantes : 98 m de long pour 25 m de large, la hauteur des voûtes atteignait 26 m pour la grande nef et 15 m pour les bas côtés.
p90 : Les guerres de religion au XVIème siècle et la Révolution

Découvrez Tranzault !